Un univers plus qu'étonnant...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]

Aller en bas 
AuteurMessage
Li Lin Yao
Directrice énigmatique de la Charm University
avatar

Mon activité RP : 1
Messages : 85
Date d'inscription : 29/05/2012

Some details...
Étudiant en :
Emploi: Directrice de la Charm University
Statut : Libertine toujours amoureuse du père de sa fille

MessageSujet: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Mer 2 Jan - 0:53


Un peu d'amour pour les artistes?
Il n'y a rien de pire que l'amour sauf de ne pas aimer.




Date : Mardi
Vêtements : Cliquez ici
Météo extérieure : Ensoleillé
Participants : Leah Rosenberg & Nicolas Weismann
Intervention externe ? Autorisée non autorisée
Statut du RP : En cours Terminé Abandonné


Il m’arrive souvent de m’inquiéter pour mes étudiants, je ne suis que la directrice de l’université, mais je connais tous les visages et les noms des gens fréquentant mon établissement. Je me plais à les voir comme ma petite famille, même si quelques-uns ont le don de me chercher des noises u_u J’ai décidé de devenir la directrice de cette université, il y a des années de cela, parce que je voulais participer à ces si belles années que traverse tous ces gens. Je voulais leur montrer la voix de la connaissance et du bonheur. Les années passées à étudier sont souvent difficiles, les étudiants travaillent fort pour des résultats qui ne sont pas toujours à la hauteur de leurs efforts, ils dorment peu et stressent beaucoup, mais ce sont aussi souvent les plus belles années des gens. Ils y rencontrent des gens qui ne feront qu’un bout de chemin avec eux, d’autres qui les accompagneront toute leur vie, certains qui ne feront que les influencer, mais aussi, le plus important, bien souvent leur âme sœur. C’est vraiment ce que j’aime le plus dans cette expérience, l’amour! C’est si beau! Si doux! Si séduisant! Si torride! Si tout pleins d’adjectifs positifs! C’est la muse de tous les artistes, fous, torturés, perdus, enflammés… C’est un langage si universel, tout le monde le comprend et le parle, peu importe leur nationalité, nul besoin de parler la même langue pour comprendre un regard amoureux ou une simple caresse tendre. C’est quelque chose de fort et d’inqualifiable à la fois, c’est différent à chaque fois et pour chaque personne. J’aime tellement l’amour! Enfin, j’aime les premiers jours d’un amour, quand c’est tout beau, tout rose et qu’on plane sur un petit nuage, autrement, quand on parle de la fin, l’amour est une vraie biatch… Mais! Ce n’est pas la fin dont nous parlons au moment présent!

Je m’inquiète de la vie amoureuse de quelques-uns de mes étudiants, je n’aime pas savoir qu’ils ne profitent presque jamais ou n’ont jamais goûté à ce plaisir si intense. L’amour est une chose très importante dans la vie, c’est ce qui pousse les gens à se réveiller, juste pour voir le sourire de l’être aimé en ouvrant les yeux, c’est ce qui les pousse à se lever, juste pour mieux aller rejoindre l’autre et aller se blottir dans ses bras… Comme l’amour est aussi important, il n’est pas étonnant que, pour moi, la fête la plus importante qui soit soit la Saint-Valentin justement! Fête inventée par un incube et que les humains, les monstres ainsi que les mutants fêtent encore après toutes ces années. En plus, l’université était, à la base, une école pour êtres de charmes, succubes et incubes au tout début, puis tous êtres pour qui séduire fait partie de sa nature. C’est moi qui l’ai ouvert au grand public, j’ai changé quelques concepts, mais les grandes célébrations de la Saint-Valentin restent parmi les plus grandes célébrations de l’université. Je travaille depuis quelques mois sur les diverses choses que l’on pourrait organiser et je dois m’entretenir avec les présidents des groupes à ce sujet. Chaque groupe devra faire un petit quelque chose pour honorer cette fête, bien que je me demande encore ce que pourraient faire les athlètes…. Hormis gagner la partie, comme toujours. Peut-être aider à l’organisation de la fête, ils sont habituellement très bons là-dedans avec les pompoms girls. Je trouverai bien! Pour le moment, ce qui m’inquiète le plus, c’est surtout les artistes et les geeks… Plutôt deux artistes et presque tous les geeks… Comment peuvent-ils bien rendre le thème de l’amour s’ils ne l’ont jamais vécu? Je parle en vrai ici, les jeux de dating sims ne comptent pas et je ne dis pas ça que pour les geeks, même s’ils sont les principaux visés. Je ne peux, malheureusement, pas leur trouver à tous et toutes l’âme sœur aussi facilement… J’ai déjà essayé d’avoir recours aux services d’incubes et de succubes, par le passé, mais ça a été un flop. Ils abusaient un peu trop de la situation et ça a failli aller trop loin.

J’ai pensé les envoyer au Maid-Sama, les sortir un peu de leur local sombre dont ils ne sortent presque jamais, scotchés à leur écran d’ordinateur. Je me suis mise une petite note sur mon bureau pour me rappeler de contacter la propriétaire pour lui demander si elle n’aurait pas un thème spécial prochainement qui pourrait se prêter à cet exercice social. Pour ce qui est de mes deux artistes, je parle évidemment de Ji Hyun et Leah. Elles sont adorables, mais… trop timides avec les hommes. Cela ne s’applique pas tellement à Leah quand j’y pense, elle travaille au Maid-Sama, Tsukiko doit déjà lui avoir fait un speech à n’en plus finir sur l’amour, mais… il n’arrivera sûrement pas à la moitié du mien! Ji Hyun m’a beaucoup étonnée, j’ai entendu parler de cette rumeur avec Ho Chull et j’en suis très heureuse! Je meurs d’envie de m’en mêler, mais je ne le fais pas, respectant trop ses parents pour venir prendre leur place dans cette affaire. Je lui ai quand même réservé un beau discours, sauf que j’attends un peu, non avec une immense impatience, de voir le déroulement des choses! Sauf que certaines choses ne se déroulent tout simplement pas pour d’autres, alors comme il est de mon devoir de veiller au bonheur de mes étudiants, à leur plein développement et épanouissement, il faut que je m’en mêle un peu! Oui, c’est vraiment la meilleure chose à faire! C’est sur cette pensée que j’appuyai sur la touche «pause», interrompant mon fabuleux jeu de karaoké, ainsi que ma superbe danse, parce que j’étais vraiment déchaînée! Je déposai mon micro sur mon bureau, une chance que cette pièce est parfaitement insonorisée… sinon, ça paraîtrait beaucoup trop que je ne prends pas toujours la paperasse à faire pour le boulot au sérieux! J’appuyai plutôt sur le petit bouton de l’intercom et approchai mon visage du micro.

-«Leah Rosenberg est demandée au bureau de la directrice!» Dis-je d’un ton enjoué, presque chantant.

Il y a un truc que j’aime avec cet intercom, c’est qu’il ne fout pas la honte aux étudiants en se faisant entendre partout comme dans les écoles humaines. Non, il est magique, il ne cible donc que la personne concernée et son professeur, si elle est en classe. Les gens concernés entendent le message directement dans leur tête, c’est donc plus discret et c’est plus facile pour moi de flirter avec certaines personnes comme ça x) (Évidemment, il ne marche que dans l’enceinte de l’école et sur le campus, donc si la personne est en ville, elle ne l’entendra pas. Cette option était disponible, mais je trouvais que ça faisait un peu stalker! Même moi j’ai mes limites quand même.) Ça aide aussi à leur murmurer des petits commentaires osés à l’oreille sans pourtant être là xD J’adore le faire et imaginer leur embarras en cours, alors qu’ils sont les seuls à avoir entendu! En attendant ma petite artiste, je retournai à mon jeu, m’asseyant dans mon confortable bureau et posant mes jambes sur mon bureau. Mon micro en main et moi bien installée, je continuai ma chanson, mais en ne dansant pas trop cette fois, seulement en bougeant le haut de mon corps. Quelques minutes plus tard, j’entendis quelqu’un cogner à la porte de mon bureau. Je fermai mon jeu et rangeai le micro, plus aucune preuve de mon si grand professionnalisme n’était en vue! Je quittai mon siège, replaçant ma chemise et allai ouvrir la porte.

-«Leah!» Dis-je avec enthousiasme en venant la serrer dans mes bras, comme si c’était ma fille, alors que nous ne sommes même pas si proches que ça xD «Je suis contente de te voir! Ne t’inquiète pas, ce n’est pas de la vraie eau, tes souliers ne seront pas mouillés~» Dis-je en parlant de mon superbe plancher qui imite parfaitement une marre d’eau claire à travers laquelle on peut voir nager des poissons de toutes les couleurs et tailles. «Tu vas bien? Tu veux quelque chose à manger ou à boire?» Lui demandai-je en retournant tranquillement vers mon bureau.

Oui, la pièce est un peu excentrique~ Le plancher a déjà été décrit, mais les murs ne sont pas en reste. Ils imitent aussi l’eau, jusqu’au ¾ de leur hauteur environ. La petite partie du haut se joint au plafond, on peut y voir un joli ciel dégagé. Ce ciel imite exactement celui de l’extérieur, alors s’il pleut dehors, il donnera l’impression qu’il pleut dans la pièce. J’aime beaucoup les couchers de soleil et les nuits étoilés, lorsque je reste travailler trop tard, ça me distrait un peu, je l’avoue x) La partie «eau» imite la mer, toutes sortes d’espèces se meuvent sur les murs et le plancher, ça me rappelle d’où je viens, j’adore ça! Mais ça me donne parfois faim aussi… Le décor change tout le temps, il suit un cycle de vie à lui seul, donc plusieurs végétaux apparaissent et disparaissent et ça me donne toujours faim quand je vois une plante que j’aime particulièrement! C’est comme si on mettait un concombre fictif mais extrêmement réaliste devant un humain qui meurt d’envie d’en manger un! Tout le mobilier de la pièce est assorti à ce thème, se fondant presque au décor, ne lui donnant qu’une touche de relief en fait. Il y a aussi quelques œuvres sous le thème aquatique réalisée par des élèves de la Charm University, des anciens élèves, mais aussi des récents, comme Ji Hyun, Leah et le particulier Toshio… Je ne comprends jamais vraiment le sens de ses œuvres picturales, mais… j’imagine que j’aime ça xD

-«Tu peux t’assoir si tu veux~ Les nouveaux bancs sont super confortables!» Lui dis-je en allant moi-même m’asseoir dans mon fauteuil. «Tu dois te demander pourquoi je t’ai fait venir ici et c’est normal… Je dois aussi voir Ji Hyun à ce sujet, mais j’ai entendu une rumeur disant qu’elle m’aurait prise de vitesse! Elle n’aura peut-être pas besoin d’un speech aussi intense que toi~ Mais, ce n’est pas grave!» Repris-je, cherchant un peu comment amener la chose, gardant toujours un sourire. «Tu sais, la Saint-Valentin approche et c’est la fête la plus importante pour la Charm University, tous les groupes doivent faire quelque chose pour contribuer aux festivités organisées par l’école. Les artistes apportent, généralement, une contribution très importante, alors, j’ai une question pour toi, je vais y aller directement, alors, ne t’offusque pas~ As-tu déjà connu l’amour? Vécu l’amour? Frôlé l’amour? Vécu quelque chose qui semblait commencer par un A?» Demandai-je, essayant d’y aller doucement, gardant mon sourire rassurant presque maternel aux lèvres.

*______________________________________________*
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight


Dernière édition par Li Lin Yao le Sam 26 Jan - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Mer 2 Jan - 12:50

Voilà que j’étais là, assise tranquillement, dans la bibliothèque à dessiner tout ce qui me passait par la tête… Bon présentement il ne me passait pas grand-chose dans ma tête présentement, je regardais l’extérieur, me disant que c’était vraiment une belle journée et que sa pourrait être chouette d’aller un peu dehors pour prendre de l’air, trouver encore plus d’inspiration, ce n’était pas que présentement j’en manquais… Mais presque. Je ne savais pas trop quoi dessiner. Et quand je ne savais pas quoi dessiner la première chose qui me venait en tête c’était de gribouiller des chats. Eh oui! C’est étonnant non ? ^^ Souvent ils avaient un air de bande dessiné, pourquoi pas, avec des poissons ou encore des souris toutes mignonnes qui se promenait. Bon, je devais l’avouer j’avais une toute petite faim. Juste un peu. Dessiner révèle souvent mon état d’esprit.

État d’esprit qui change rapidement. Très rapidement. Non mais quand un message vient directement dans votre cerveau pour vous dire quelque chose c’est assez intense. Surtout quand c’est la directrice qui vous parle. Est-ce qu’elle me voyait aussi? Si oui, elle a bien du voir que j’avais sursauté comme jamais. Un seul mot sorti de ma bouche à cet instant. Un mot complètement idiot qui était seulement là pour pas que je dise des choses grossières et sa rappelait un peu les champs agricoles qu’on avait chez moi quand j’étais toute jeune.

- Kartoffel! J’avais lancé dans ma langue natale… Ce qui signifiait tout simplement ‘’ Patate’’ Oui, j’avais de la suite dans mes idées, sans que je m’en rende compte vraiment.

Je l’avais peut-être dit un peu trop fort. C’est vrai. Mais sur le coup je n’y avais pas vraiment pensé. C’était que tout ça c’était passé dans ma tête… Bravo pour la subtilité, mais ce n’était pas super quand vous êtes comme moi et que vous prêter attention au moindre bruit. Je ne m’habituerais jamais à la technologique. Même après cent ans. Depuis la création des ordinateurs, de la télévision, de l’Ipod, le monde avait perdu de son charme. Oui! Absolument. Le monde se parlait bien. Bon, ce n’était pas le temps de me mettre à me plaindre, j’avais d’autres chats à fouetter. D’abord. Pourquoi la directrice voulait me voir? J’avais fait quelque chose de mal ? En ramassant ma tablette à dessin et tous mes crayons je me demandais bien ce qui clochait. Pourtant j’avais de bonnes notes ? Non ? Elles n’étaient peut-être pas assez bonnes alors ? Je ne devais pas m’en faire, tant que je ne l’aurais pas vu, je ne pouvais pas savoir.

Bon, je devais me dépêcher un peu. Je ne voulais pas la faire attendre. Sa serait poche pour elle! Je pris mon sac et je partis en direction de son bureau. J’étais présentable? Euh, oui probablement ^^’ Je portais quelque chose de simple là, rien à ne me reprocher, enfin je crois. Je portais un un joli chandail blanc accompagné d’une jupe toute simple noir avec une dentelle semblable à celle qui j’avais dans mon haut et pour terminé j’avais de jolis bottions noirs également. Mes cheveux étaient remontés à la hâte, je n’avais pas eu envie de les coiffer vraiment se matin et c’était le résultat que sa donnait.

Devant la porte je respirais un bon coup. Tout allait bien aller, non ? Je n’avais pas à m’en faire, c’était certain. Je ne devais pas avoir peur, après tout, c’était la directrice, elle savait ce qu’elle faisait et il devait bien avoir une raison pour qu’elle souhaite tant me voir. Un peu de courage. Tout allait bien aller. Ja… Warum nicht ? Je cognais un petit coup à la porte, incertaine de moi-même. Je n’avais pas vraiment l’habitude de côtoyer le personnel des écoles… J’attendis patiemment qu’elle m’ouvre la porte.

Je vis enfin la directrice et son… Magnifique bureau x.x C’était tellement joli! Non ! Sans blague, vraiment. Pour une artiste… J’aimerais tant en avoir un quoi! Elle me prit dans ses bras. Pas que c’était étrange mais presque. Je n’avais pas l’habitude vraiment des contacts physiques avec du monde que je connaissais si peu. Je la laissai faire, la serrant un peu contre moi aussi, mais disons… Avec plus… de réticence, voilà. Enfin, je n’étais pas très doué pour les contacts. Enfin, passons, ce n’était pas tant important. Je me permis de continuer de regarder son bureau et son plancher qui me laissa un instant perplexe. Mais voyant que mes souliers ne pouvait pas être remplis d’eau, ce c’était en quelques sortes une vitre, je parlais enfin depuis que j’étais devant la directrice.

- C’est… Wunderschön… Mais je me rappelais que je devais parler en français… Pardon, je veux dire que c’est magnifique! Je lui souris doucement, poliment même, je devais vraiment répondre à ses questions. Je vais très bien… et non merci, je n’ai pas faim ni soif.

Bon c’est vrai que je disais que j’avais un peu faim plutôt, mais je crois que c’était plutôt à cause de mon inactivité plus qu’autre chose. Et là je ne voulais pas que la directrice se dérange pour moi, ce n’était vraiment pas nécessaire!

Je m’assis comme elle me l’indiqua, c’était vrai, les bancs étaient plutôt confortable! Je posais soigneusement mon sac à mes côtés, c’était tout de même ce que j’avais de plus précieux avec moi, tous mes gribouillis allant même jusqu’à mes crayons fétiches et mes plus anciens crayons de toutes sortes allant même jusqu’à mes fusains datant des années soixante! Et enfin, enfin je pouvais comprendre la venue de ma visite. J’écoutai sagement tout ce qu’elle avait à me dire, ne sachant pas trop ou poser mon regard. Tantôt je la regardais, mais bien vite mon regard descendit sur mes mains, qui jouaient avec les pans de ma jupe. Que réponde à tout ça ? Je pris aussi un certain temps avant de tout comprendre. La Saint-Valentin ? Mais pourquoi était-ce si important même si je n’avais pas de copain à cet instant présent ? Je n’avais pas envie de répondre à cette question. Non mais franchement! Ce n’était pas de ses affaires! J’étais un chat! J’avais des attributs de chat, surtout en ce qui concerne le fait de vivre comme une personne solitaire. J’étais seule et je resterais seule il faut croire! J’avais déjà passé cent douze ans seule ça n’allait pas changer!

- Écoutez… J’essayais de me faire plutôt douce. Je ne devais pas m’en faire pour cela… Pour si peu… Non ? Mais elle était tellement étrange de me demander aussi directement cela. Je vais être franche avec vous. Je n’ai jamais été vraiment amoureuse. Je n’ai jamais trouvé une personne qui m’intéressait, voilà tout. Et de toute façon, vaut mieux être seul que mal accompagné.

C’était tout ce que j’avais à dire sur le sujet.

- Pourquoi vous voulez le savoir ? Je ne vois pas le rapport entre ça et un évènement organisé pour la Saint-Valentin, et ce, même si c’est la fête de l’amour.

Je souris un peu, j’ignorais pourquoi mais en parlant de la Saint-Valentin je pensais à l’Allégorie avec Vénus et Cupidon de Bronzino, bah quoi on parlait tout de même d’amour présentement!
Revenir en haut Aller en bas
Li Lin Yao
Directrice énigmatique de la Charm University
avatar

Mon activité RP : 1
Messages : 85
Date d'inscription : 29/05/2012

Some details...
Étudiant en :
Emploi: Directrice de la Charm University
Statut : Libertine toujours amoureuse du père de sa fille

MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Sam 5 Jan - 19:22

Les «jeunes» de nos jours… C’est quoi toutes ces histoires de ne pas s’inquiéter de sa vie amoureuse? Je m’ennuie de la bonne vieille époque où les jeunes femmes rêvassaient en pensant à qui elles pourraient bien épouser lorsqu’elles auront maximum 20 ans. Non, maximum 25, elles étaient considérées vieilles si jeunes… Mais, ça les poussaient au moins à se réveiller, profiter de la vie un peu et l’idée du grand amour était, bien qu’irréaliste, un beau rêve! Aujourd’hui, le sexe est accessible à tout le monde, plus besoin d’aller dans une maison close spécifiquement pour avoir une relation débridée, on n’a qu’à sortir dans la rue et prendre n’importe qui pour avoir ce genre d’expérience. Les gens sont devenus publiquement accro au sexe, ils en ont mis à la poubelle les beautés de l’amour. Les petits papillons des premiers rendez-vous, les joues qui rougissent aux petits compliments maladroits, l’excitation d’aller se rencontrer, la nervosité de vouloir faire bonne impression… C’est tellement beau *-* Pourquoi les gens ont-ils échangés toutes ces petites choses pour les voluptés du sexe? Non, mais, c’est bien aussi le sexe, c’est vrai. Mais, est-ce que ça vaut le coup au point d’en oublier l’amour? Non! Non! Et non encore! Il faut allier les deux! Et simplement changer d’amourette quand on se lasse… Mais, il faut vivre l’amour quand même! L’amour c’est tellement important! Mais, je ne vais pas encore me répéter sur l’importance de cette muse suprême et maîtresse de l’être vivant.

Je ne me lasse pourtant jamais d’en parler, c’est tellement… bon! Ça suffit! J’ai dit que j’arrêtais x)! Je disais donc, les «jeunes» d’aujourd’hui… Je ne peux pas m’occuper de tous les jeunes de cette planète, mais… hors de questions que je ne m’occupe pas de mes étudiants! Quoi? Je ne me mêle pas de mes affaires? Voyons! Je veille à l’intérêt de mes étudiants! C’est mon devoir de m’assurer que tout le monde va bien et est heureux. Ce n’est simplement pas tout le monde qui l’accepte bien, mais je n’ai plus peur de l’indignation de mes étudiants depuis longtemps! C’est pourquoi, comme à l’habitude, je m’immisçais, non, je m’imposais dans la vie d’une autre de mes étudiantes, Leah. Si je fais ça, c’est pour son bien, elle finira bien par le comprendre tôt ou tard. Puis, même si elle ne me remercie pas, ça ne me dérange pas, ce qui compte n’est pas les remerciements, mais son bonheur! Elle le comprendra tôt ou tard et c’est aussi mon rôle de montrer à mes élèves le bon chemin à emprunter dans la vie. Ce chemin est plein d’amour! Il en a presque autant que cette longue rue principale de l’empire romain avait de gens crucifiés sur ses bords! Pauvres esclaves… La rébellion était vraiment traitée différemment à l’époque… Enfin, je disais que je leur fais emprunter un chemin plein d’amour! Pas de cadavres, ne confondez pas, ce n’était que pour illustrer la grande quantité, pas pour donner des penchants morbides à me étudiants.

Certains en ont déjà bien assez sans que je n’aie besoin de leur en souffler un mot à l’oreille en plus… if you know what I mean… Enfin, peu importe! Leah arrive! J’espère qu’elle n’est pas trop stressée par cette petite rencontre. Ce n’est pas comme si j’allais la mettre dehors ou lui imposer un mariage forcé! Quoique… je pourrais l’inscrire à l’émission We Got Married que Toshio est en train de mettre sur pied. Je me demande bien de quoi aurait l’air une petite Leah jouant les épouses. Ce mariage n’est fictif et ne dure que le temps de l’émission, mais ce serait sûrement très charmant à voir! Je crois que je vais lui en glisser un mot… Ouais, je vais faire ça! J’allai lui ouvrir la porte sur cette charmante idée et l’accueillit comme il se doit, un beau câlin o/ Elle s’exprima par la suite en allemand, langue que je n’ai pas entendu depuis ma belle époque de séductrice tueuse à gages, ah c’était bien cette époque-là aussi! Mais, je m’égare!

-« Oh non, ce n’est pas si beau que ça. C’est encore mieux chez moi! Ce n’est qu’une imitation, mais bon, c’est quand même un bureau de directrice, je ne pouvais pas y amener la mer! » Dis-je en riant, m’imaginant remplir mes fonctions dans ma véritable forme avec un élève portant un scaphandre devant moi. « Merci quand même du compliment et je tiens à dire que c’est le plafond des livres d’Harry Potter qui copie le mien et non le contraire. Je me rappelle encore quand miss Joanne Rowling était étudiante ici, charmante élève! J’ai été très flattée de retrouver des éléments de l’université à l’époque où elle y étudiait dans ses livres… » Dis-je avec un petit sourire nostalgique en me rappelant cette époque moins lointaine. « Bref! Je m’égare, pardonne-moi! »Repris-je avec le sourire, en revenant à l’époque présente.

Je me rattrapai plutôt en lui demandant si elle ne voulait pas manger ou boire quelque chose. Comme la plupart des élèves moindrement polis, elle refusa la proposition. Pourquoi les gens croient-ils toujours que c’est un test et que dire oui est une mauvaise réponse? Je ne comprends pas xD Enfin, si elle n’a pas faim, je ne vais pas me fâcher contre elle pour ça quand même! Je me contentai de lui sourire et de l’inviter à s’asseoir. La discussion serait plus agréable une fois confortablement installées! Je ne pris pas le temps de la rendre plus nerveuse et en vint directement au sujet qui m’intéressait : l’amour! Quoi? Quelque chose d’autre est sensé m’intéresser avant ça? Non, je ne sais vraiment pas quoi! Leah ne sembla pas très contente, malgré la douceur qu’elle tentait de prendre, ses propos étaient plutôt clairs sur le sujet, que je lui pose de telles questions. Pourtant, je n’ai pas été si indiscrète que ça. Je ne lui ai pas demandé si elle était vierge ou quelle est sa position favorite x) ! Ah ces «jeunes» qui me prennent pour une mamie qui ne sait rien et devrait se mêler de ses affaires! Ils ont probablement raison, mais je ne suis pas obligée de les écouter pour autant x)!

-« Oh pauvre petite! Passer ainsi à côté d’une si belle chose ._.! » M’exclamai-je, véritablement désolée pour elle. « Pourtant, tu es très jolie! Je ne vois pas le problème… » Pensai-je à voix haute en posant ma main sur mon menton, cherchant le pourquoi. « Ah! Je sais! Peut-être qu’à l’époque tu étais trop jeune pour vraiment t’intéresser à la question, bien qu’on ne puisse jamais être trop jeune en fait, mais certains se servent de cette excuse… » M’exclamai-je au début, comme si j’avais trouvé la réponse-miracle, mais en perdant de mon enthousiasme à la fin, contrecarrant moi-même ma réponse.

C’est gentil de vous inquiéter pour ma santé mentale, mais elle se porte très bien. J’ai lu quelque part que se parler à soi-même à haute voix est une preuve d’intelligence. Est-ce que ça venait d’un ouvrage fiable? Je n’en suis pas certaine, mais ce que j’y ai lu m’a plu, alors je ne pose pas davantage de questions. C’est faux, je l’ai remis en question, mais c’est plus amusant de prétendre le contraire! Tout comme Leah remettait en question les raisons de ma question. Ces étudiants, je me demande s’ils prennent le temps de réfléchir parfois! Tout a un lien avec l’amour! Bref.

-« Pourquoi je veux le savoir? Parce que je m’inquiète pour toi! Tu es étudiante dans mon établissement, je dois m’assurer de ton plein épanouissement! » Lui répondis-je d’abord, avec toutes mes belles convictions. « Et tout est lié, ma chérie! Tout! L’événement de la Saint-Valentin, l’apport des artistes à ce même événement, ta vie amoureuse. Je m’explique, comme tu l’as compris, tu vas sûrement participer au projet de ton groupe, tous les membres le font. Le thème sera relié à l’amour, mais comment peut-on dépeindre avec fidélité en dans tous ses détails les beautés d’une chose si voluptueuse si on ne l’a jamais vécu? Tu crois que Robert Schumman aurait écrit autant de belles pièces s’il n’avait pas aimé Clara Wieck? » Lui demandai-je, ne voyant pas moi-même comment cela aurait pu être possible. « Ah… mais c’est vrai, tu n’es pas dans le groupe des musiciens… tu ne sais peut-être pas de qui je parle x_x malgré qu’il était allemand, tu le connais peut-être alors… » Repris-je en corrigeant à moitié mon erreur.

Moi et le groupe des artistes et celui des musiciens… La musique est une forme d’art, ça revient au même! Je les mets toujours ensemble dans ma tête, c’est apparemment une erreur. J’espérais que Leah comprenait où je voulais en venir et non qu’elle pensait que je voulais seulement l’embêter!

-« Je ne te dis pas de prendre le premier qui passe et de faire semblant de l’aimer juste pour un projet d’art, malgré qu’on ne sait jamais ce que ça pourrait donner… Je me suis fait un très bon ami comme ça! » Avouai-je en riant. « Je te conseille simplement de t’ouvrir un peu aux autres, l’amour est une chose si merveilleuse qu’on ne peut se permettre de passer à côté~ » Dis-je avec douceur, ne voulant pas trop l’apeurer non plus! « J’ai peut-être même une idée pour t’aider..! » Dis-je en ayant justement l’idée parfaite du siècle!


*______________________________________________*
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Sam 19 Jan - 22:41

WAS !? Mais pourquoi elle s’inquiétait pour moi !? Il n'y avait aucune raison pour qu'elle s'inquiète! Oui, oui je suis étudiante ici, mais je lui ferais remarqué, que je ne suis plus une gamine depuis longtemps! J'en avais vu des couples s'embrasser, s'aimer, vieillir, ne plus s'aimer, divorcer dans certains cas, d'autres fois, ils supportaient celui qu'il avait marié pour le reste de leur jour. Moi, personnellement, je ne savais pas quoi penser de l'amour. C'était quelque chose de bien à la base, oui, oui tout le monde voudrait avoir un copain, quelqu'un qu'il puisse aimer de tout leur coeur de les chéris, d'aller manger au restaurant avec eux, leur faire des surprises ou encore passer la Saint-Valentin avec... La Saint-Valentin, j'avais toujours cru que cette fête devient d'années en années toujours plus capitaliste, c'était juste une fête pour acheter du chocolat... Comme Pâques... Et aussi pour en profiter à ceux qu'ils apprécient qu'ils les aiment. Bien chouette tout ça... Sauf, que moi, j'avais d'autres chats à fouetter! Est-ce que vraiment j'avais eu le temps de vraiment pouvoir aimé quelqu'un ? Nein! Non mais au débat j'habitais en campagne, je n'étais pas pour marier un homme de mon village alors que j'avais seulement l'air d'avoir une toute petite fille, bien que j'étais très intelligente pour mon âgé, ensuite j'avais travaillé pour survivre et quand j'aurais pu avoir l'âge pour me faire courtiser, j'étais partie faire un tour de l'Europe. Tur mir leid, les gars! n.n

Und... la directrice.... Elle n'avait pas à décider que je doive vraiment connaître l'amour! Je le connaîtrais lorsque ce sera le temps, d'accord ? J'étais assez vieille pour prendre mes décisions par moi-même... A moins qu'elle me juge trop jeune -___-' Enfin. Qui ne connaissait pas Schumann... Je n'avais pas l'âme d'une musicienne, mais j'aimais particulièrement entendre de la musique, sa m'inspirait pour dessiner, faire des oeuvres avec des ÉMOTIONS et des SENTIMENTS, sans avoir dû être dans cet état pour dessiner... Bon c'est vrai que des fois je dessinais des trucs lorsque j'avais une émotion forte, mais l'amour.... L'AMOUR! Bref... Oui, Schumann... En plus il était connu chez moi, je savais c'était qui, c'était presque drôle comme question. Sehr lustig!

- Je ne suis peut-être pas une musicienne, mais je connais Schumann tout de même. C'est normal, bien qu'il soit un compositeur romantique, les arts sont très accessible d'où je viens.

Das ist Okay, Leah... Il ne faut pas monter sur tes grands chevaux, je n'ai pas à être fâché parce qu'on m'accorde un peu d'attention, même si pour une rare fois, ce n'est pas à cause de mes oeuvres, mais plutôt pour un manque d'amour.

Un manque d'amour....

Sa sonne presque terrible. Peut-être que ce l'est. Je n'ai jamais eu de petit copain après tout... Non mais, le voir vieillir alors que moi, je pourrais rester jeune pendant... Si longtemps! Au final, peut-être que l'amour ça me faisait peur, peut-être que... J'avais pas envie plus loin pour le moment que de simple bisou. Keine Panik Leah! Tu n'es pas encore rendu là. Bon okay, sa me rendait nerveuse de parler d'amour... Est-ce que j'étais vraiment obligée de participer à la Saint-Valentin ? Bon... La directrice trouvait ça tellement important, que je me sentais... Obligée d'y participer... Enfin, j'avais déjà hâte que ce soit terminé.

Elle avait aussi piqué ma curiosité. Elle avait une idée pour m'aider? J'étais bien intriguée, elle avait peut-être trouver un garçon sehr schön dont je pouvais profiter de sa beauté pour le dessiner sous toutes les coutures... Pas d'idées douteuses! Je pensais pas mal! Je jouais d'avantage avec le tissu de ma jupe... Préoccupée.

- Et... Quelle est votre idée ? Demandais-je un peu incertaine... Non, mais, est-ce que je pouvais bien lui faire confiance ?

Revenir en haut Aller en bas
Li Lin Yao
Directrice énigmatique de la Charm University
avatar

Mon activité RP : 1
Messages : 85
Date d'inscription : 29/05/2012

Some details...
Étudiant en :
Emploi: Directrice de la Charm University
Statut : Libertine toujours amoureuse du père de sa fille

MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Lun 28 Jan - 0:38

Pourquoi je voulais être la directrice d’une université accueillant non seulement les humains qui peuvent eux-mêmes être inhumains, mais aussi des monstres et des mutants? Pourquoi j’ai voulu être directrice point? Parce que j’aime trop me mêler de la vie des gens x) Mais ce ne sont pas tous les gens qui aiment mes interventions divines… peu importe, ils doivent les subir quand même x) J’agis avec l’intime conviction de faire les choses au mieux, que ce soit pour la personne concernée ou moi, ça, ça dépend toujours. Dans le cas de Leah, c’est entièrement pour elle que je le fais, même si ça semble la fâcher pour le moment. Les gens disent que c’est personnel ce genre de choses, ça l’est, c’est vrai. Mais, si personne ne leur ouvre les yeux, que deviendront-ils? Beaucoup trop de personnes passent à côté de cette si belle expérience ou la gâchent en faisant les cons, moi la première ^^’ ! J’ai ce vilain défaut de ne pas supporter de ne pas être le centre de l’attention (oui, je suis un peu une attention whore XD je l’admets), alors je n’aime vraiment pas passer en deuxième u_u Si je fais passer la personne avant tout, je m’attends à ce qu’il ou elle (parce que non, l’amour n’a pas de sexe!) fasse la même chose pour moi! Non mais, un couple, ça se fait à deux. Je sais bien que je suis merveilleuse et que j’ai beaucoup d’amour, entre autres, à offrir, mais de là à faire les deux du couples… Je vais me taire sur les obscénités que je pourrais placer ici sur l’amour en solo. Malgré que… je suis en train de penser là, tout ce que je dis est intime et je peux penser ce que je veux, if you know what I mean… J’aurais bien envie de dire que je vais me garder une petite gêne, mais en même temps, on est dans ma tête là… Je peux bien penser à ce que je veux et j’aime particulièrement penser à ça x) !

Plusieurs pensées censurées plus tard, parce que bon, 18 ans ou pas, ça reste intime! Si je voulais écrire un porno, je l’aurais écrire dans le titre! Ah, mais… je pourrais changer le titre cela dit. Non, je l’ai déjà fait une fois, mais… Jamais deux sans trois! Mais la troisième fois viendra plus tard et seulement s’il y a un réel besoin x) Cela dit… qu’est-ce qui définit un réel besoin? S’en est peut-être un là, mais comme je ne sais pas la définition, je ne m’en rends pas compte! Tout comme Leah vit peut-être le grand amour sans vouloir se l’admettre, parce qu’elle ne sait pas ce que c’est ou elle en a peur. Beaucoup trop de gens ont peur de ce sentiment aussi doux qu’épineux. Oui, certes, on a l’impression de mourir lorsqu’une relation prend fin, on dit quand même qu’on en a le cœur brisé et quand le cœur de quelqu’un commence à mal fonctionner ou qu’il cesse de le faire, il meurt. Mais, lorsqu’une relation débute, n’est-ce pas le plus beau des plaisirs que l’on puisse connaître? On se sent renaître, on a l’impression qu’on ne pourrait vivre une minute sans l’autre, on se sent si important pour cette personne qui nous est chère. J’ai vraiment besoin de faire encore ce speech? Non, je ne crois pas x) Sinon, ça deviendra lassant, ces mots mêmes réussiront à écorcher cette beauté intemporelle et universelle qu’est l’amour. Si je n’ai pas encore énerver l’amour de ma vie, j’ai du moins réussi à embêter la demoiselle assise devant moi. Je ne savais pas que Schumann était si tendre à son cœur et que douter de sa connaissance de ce dernier l’irriterait ainsi, à moins qu’elle ne soit tendue par notre discussion en générale.

-« Ce que tu peux être chou ^3^ ! Tu me rappelles Yung Jae qui s’emporte lorsque je doute le moindrement de lui ~ » Avouai-je avec un petit sourire rieur en pensant à la tête offensé qu'il ferait à m'entendre dire ça.

Je ne me moquais aucunement d’elle, tout comme le fait qu’elle se montre irritable ne me faisait ni chaud ni froid. Je suis tout de même la directrice d’une école de personnes plus étranges et incontrôlables les unes que les autres, si je me mets à craindre une petite neko sauvage, je ne donne pas cher de l’avenir de mon école! Je gardai mon sourire bienveillant et lui fit part du fait que j’avais peut-être une idée pour l’aider. Je n’avais pas que peut-être cette idée, je l’avais, je la détenais, la possédais! C’était l’idée du siècle! Ou du jour. Mais, tout de même une très bonne idée qui pourrait aider cette demoiselle indomptable. Sa méfiance était adorable et me fit sourire encore plus. Je quittai mon siège, contournant mon bureau pour venir m’assoir sur celui-ci, mais face à elle. Très professionnelle, je sais, mais peu importe. J’allais lui exposer mes si jolis desseins, mais quelqu’un frappa à ma porte. Je fermai donc la bouche avant d’avoir pu en laisser un son s’en échapper. Je haussai un sourcil en levant les yeux vers la porte, me demandant qui pouvait venir me déranger.

-« Excuse-moi une petite minute ma chérie, ce ne sera pas bien long ;D ! » Lui dis-je joyeusement avant de me laisser délicatement glisser de mon bureau, pour poser de nouveau mes pieds sur le sol.

Je marchai jusqu’à la porte, évidemment, et posai ma main sur la poignée que je tournai. J’entrouvris légèrement la porte, juste assez pour qu’on ne voie que mon visage et fus surprise de tomber nez à nez avec Nicolas! Je l’avais oublié lui! Zut! C’est important ce que je fais avec Leah mais… Oh et puis, je vais bien m’arranger! Mon expression de surprise se changea en mon sourire le plus charmant.

-« Nicolas! » Lançai-je avec étonnement. « Pardonne-moi, un instant de plus Leah, je reviens vite ~ » Dis-je en retournant la tête vers elle, ponctuant ma phrase d’un clin d’œil.

Je le poussai doucement d’une main et sortis de mon bureau, fermant la porte derrière moi, pour ne pas que Leah nous entende.

-« Je vous attendais, il y a trois heures de cela! » Lui dis-je, me demandant ce qui avait pu lui prendre autant de temps, avant de baisser les yeux sur la raison. « Vous êtes vraiment allé les chercher? Oh mais mon chou, ce n’était qu’une excuse bidon! » Repris-je en tapotant avec douceur sa joue, comme s’il était un enfant. « La prochaine fois que je vous demande des post-it en forme de cœur de toutes les tailles et de toutes les couleurs, vous pouvez simplement demander à un étudiant qui a le don de faire apparaître ce qu’il veut de vous en donner. Ce sera moins long ou vous pouvez venir me voir directement, puisque je doute de vous en demander parce que j’ai vraiment envie d’avoir ces bouts de papier… À moins que vous n’étiez occupé avec une autre dame? » Lançai-je avec un sourire amusé, sans vraiment m’attendre à avoir une réponse. « Enfin, vous êtes là, autant en abuser! » Dis-je en haussant les épaules, me retournant vers la porte. « Oh! Pardon! Je voulais dire autant en profiter, mais ça revient au même? Malgré que non… je vais abuser de vous plus tard ;D! » Ajoutai-je en lui déposant un baiser sur la joue pour ensuite venir ouvrir la porte comme si de rien n’était.

Quoi? Harcèlement sexuel au travail? Comme vous êtes naïfs xD ! Je me garde une petite gêne justement parce qu’il travaille pour moi, si ce n’était qu’un inconnu dans la rue, je pourrais être encore plus direct et personne ne s’en plaindrait! Et puis, je laisse toujours le choix aux gens de partager ce moment avec moi, je n’impose rien et je n’ai jamais renvoyé personne parce qu’elle se refusait à moi. Mais… est-ce que quelqu’un a déjà refusé? Je ne m’en rappelle pas… Ah si! Le concierge, parce qu’il est marié! Ce n’est pas grave, il travaille toujours pour moi et ce depuis plus de 30 ans! Donc vous voyez, ça n’a aucun rapport avec ma position de patronne, c’est simplement les gens qui aiment se faire dominer ou essayer de contrôler une femme de mon tempérament! Mais, je m’égare dans des histoires ô combien intéressantes, mais hors sujet pour le moment. J’entrai dans mon bureau, laissant la porte ouverte pour faire entrer Nicolas aussi. Je refermai ensuite la porte derrière lui et me retournai vers Leah avec un sourire rayonnant.

-« Leah, tu connais peut-être Mr. Nicolas Weismann? C’est le professeur d’éducation physique et il pourrait peut-être nous aider ~ » Dis-je en m’avançant dans la pièce pour revenir m’asseoir sur mon bureau. « Oh! Mais pas l’éducation… physique comme ça, dans le sens sport… ah mais ce n’est pas tellement mieux. Dans le sens sport, comme le basketball ou les machins comme ça, enfin, tu comprends que ça n’avait pas de liens apparents avec ce dont on parlait! » Repris-je ne voulant pas qu’elle croit que j’avais demandé à un professeur d’éducation sexuelle de lui montrer les choses de la vie, bien que j’y avais pensé. « Nicolas, je vous présente la charmante Leah Rosenberg ~ Nous parlions de la Saint-Valentin qui approche, voudriez-vous partager avec nous votre opinion sur ce délicieux évènement? » Lui demandai-je avec mon plus beau sourire romantique.


*______________________________________________*
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Mar 29 Jan - 12:11

Mon dieu que c’est difficile à trouver des post-it quand on y pense… j’ai du faire tellement d’allées de magasins pour trouver ces foutus post-it. Un petit cœur jaune par-ci, un gros cœur rose par là. Pourtant j’aurai du le voir venir… tellement de temps perdu inutilement… Saleté de pouvoir, tu n’aurai pas pu fonctionner cette fois ? Ça a été beaucoup de travail pour pouvoir passer au bureau de la directrice, j’espère que ça en vaudra la peine. Par contre, elle va probablement m’assassiner pour mon retard inexcusable... Je me dirige tout de même vers le bureau de madame avec tout mes beaux petits ‘’cadeaux’’ en espérant avoir ma récompense... *tousse* Oui je tousse à l’intérieur de ma tête, c’est normal, les docteurs ont dit que ça allait passer.

Bref, je marchais d’un pas rapide vers son bureau, c’est alors que la lumière fut. Je vis dans une vision ce qui m’attendait au-delà de la porte. Une très jolie jeune femme et Lin Yao débutais une grande conversation. Étais-ce une de mes élèves ? En tout cas ça semblait être une élève à vu d’œil. Que faire ? Vais-je les déranger ? La directrice a-t-elle besoin de ces post-it immédiatement ? Non bien sur je suis en retard de 3h et elle ne m’a pas encore hurlé dessus avec son intercom. Elle ne semble pas trop stressé par cela… peut-être devrai-je repasser plus tard… mais peut-être qu’elle sera énervée de mon retard encore plus énorme… Bon c’est décidé je vais aller les déranger malgré tout. Avec un air résigné j’arrive donc devant la porte du bureau de madame. Oui j’aime bien appeler la directrice, madame, c’est ma supérieure et en plus j’aime bien ce genre de rôle play avec mes partenaires… je m’égard… dans ma tête. Il y avait effectivement deux voix de femmes de l’autre côté de la porte, impossible de savoir de quoi elles parlaient mais grâce à ma vision je savais déjà à qui j’allais avoir affaire. Trois petits coup à la porte et j’attendis patiemment la réponse en exposant mon plus beau sourire. En voyant la surprise de Lin Yao je su que les post-it auraient pu attendre… et que j’aurai même pu venir sans.

- « C’est que… je ne savais pas que certains avaient le pouvoir de faire apparaître ces trucs… » ai-je répondu en regardant mes pieds et en évitant son regard. Je ne répondis pas à la provocation de la directrice, elle va probablement remarquer à ma tête que j'ai passez des heures à chercher ces machins là. À ce petit baiser, je m'empêche de lui répondre un « C'est tout ? » compte-tenu du fait de son affirmation... Juste à cette pensée je jubile intérieurement en attendant de pouvoir déguster la suite avec madame. - « Je dois entrez ? » Apparemment oui. Je vais écouter cette conversation en attendant tranquillement mon tour ? Quoique je n'attend pas vraiment mon tour pour lui parler mais pour... autre chose... Je dépose mon sac de post-it sur le bureau et non surpris, j'aperçu l'invitée de Lin Yao assise dans un beau petit fauteuil.

Leah Rosenberg ? Je crois avoir aperçu ce nom sur ma liste d'étudiantes, parce que oui je n'ai que des étudiantes huhuhu.. Ou pas. Bref j'ai cru comprendre qu'elle était particulièrement... âgée ? Elle semblait jeune et dans la fleur de l'âge, pourtant elle avait supposément 4 ou 5 fois mon âge... Comment réagir à cela ? Devais-je m'incliner devant une personne aussi respectable ou bien la considérer comme n'importe quelle élève ? Que faire. Madame ne m'a pas trop laisser le temps d'y réfléchir, elle m'a tout de suite introduit dans cette discussion avec un de ces regards... Comment résister ? Donc... la St-Valentin... Je dois parler de ça moi ? Décidément, ce n’est pas mon jour. Je dois écourter cette conversation qui pourrait s'annoncer très longue... je n'ai pas vraiment envie d'attendre le « plus tard » de Lin Yao trop longtemps. Après quelques secondes d'hésitation, je décide d'agir comme un enseignant devrait le faire envers son élève.

- « Bonjour Leah, je ne crois pas qu'on ce sois déjà rencontré mais je suis ton nouveau professeur de sports , dis-je avec un grand sourire. Je pense que la St-Valentin est une fête importante pour le rapprochement des gens. C'est l'occasion pour les couples d'être romantique et amoureux sans que personne autour d'eux ne sois gênée en ressortant toujours la même excuse : C'est la St-Valentin. Et pour ceux qui n'ont personne dans leur vie, c'est peut-être l'occasion de se déclarer ou de recevoir les sentiments d'autrui. Ouf je me suis abstenu de parler de toutes les images qui me venaient en tête... Je crois que comme ça c'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Dim 3 Fév - 19:11

Non mais ça va pas la tête! Moi ? Chou ? Et puis quoi encore !? Est-ce que seulement elle comprenait qu'elle disait ça, qu'elle disait ce petit compliment comme si j'étais une petite gamine ? C'est presque insultant! Et voilà que quelqu'un qui toque à la porte. Bon quoi encore ? Ce n'était pas mon bureau, mais quand même! La directrice était occupée, elle n'avait pas besoin d'être dérangée et je n'avais pas nécessairement envie que quelqu'un me voit avec elle! Bon! Non je ne suis pas en punition, mais c'était presque comme si! Tout ce qu'il y a de plus joyeux pour moi u.u! Tout ce que je veux présentement c'est qu'on me laisse tranquille, j'ai tellement mieux à faire! Et qu'elle m'appelle ma chérie... Nein! Nur... Nein! Vous comprenez ? Je veux dire qu'elle n'a pas à m'appeler comme ça! C'est presque ridicule! Un peu plus et elle m'appelle son chaton... Enfin... Me voilà maintenant enfermée ou presque dans son bureau.

Je regardai un peu partout. Je n'avais pas envie d'être ici, j'avais envie de partir! Je veux être tranquille, je n'apprécie pas la compagnie par moment, surtout quand c'est la directrice de l'établissement, elle se voulait bien gentille, mais je n'arrivais pas à la sentir, elle avait quelque chose que je ne voulais pas... Je ne sais pas comment sa se dit, mais c'est ce truc qui fait en sorte que quelqu'un ne se mêle pas de ses affaires. Elle a fini par revenir, avec un homme. Elle ne perdit pas de temps avant de me le présenter. Nicolas Weismann... Un allemand ? En tout cas, Weis, sa me faisait penser au verbe, weisen, indiquer et bon Mann... C'est einer Mann quoi!

Enseignant d'éducation physique hein ? Je ne sais pas pourquoi, mais en le regardant je me disais que sa m'étonnait pas. En tout cas... Physiquement... Euh... Il aurait pu faire un peu plus de sport quoi! C'est le genre de professeur qui reste assis à regarder les étudiants jouer. Ouais vraiment trop! Je continuais de le regarder, plutôt intéressant... Je veux dire, il est intéressant de... Disons que sa serait amusant de le dessiner... Disons, sans son chandail. Sa pourrait être... Il doit avoir de jolies formes sous son haut. Bon! C'est un enseignant voilà tout! Rien d'intéressant et en plus de sport! Tout pour me faire fuir! Et ce n'est pas un homme de son genre qui va me faire rougir! Jamais ! Pfff! C'est absolument n'importe quoi, Ja ? Parce que la la sa va aller mal!

Est-ce que je suis une fille de quatre ans ou quoi? Est-ce que je suis aussi idiote que j'en ai l'air ? Ce n'est pas parce que je n'avais pas eu de petits copains que j'avais besoin d'un.... Einer Mann pour me dire quoi faire de ma vie ! Je suis une grande fille, j'ai beau de ne pas avoir la grandeur de ce professeur, j'suis une naine et je l'assume complètement, quoi! mais ce n'est pas une raison pour me parler ainsi. Also. N'importe quoi en fait! Je ne dois pas être fâchée, sa serait complètement idiot! Même si, d'un côté je mourrais d'envie de le mordre, de le griffer... Mes instincts de chat qui reprennent le dessus. Aïe. Beruhigst dich! On se calme le pompon comme on dit ici... Il faut garder notre calme, respirer un peu, je lâchai un petit soupir, un tout petit soupir de rien, je détaillai l'homme qui venait d'entrer de la tête au pied.

Je n'allais pas rester assise comme une cruche, là, sur le banc alors que tout le monde était debout, non, non ! Je voulais en aucun cas avoir l'air encore plus petite que je l'étais déjà. Je me levai, face à la directrice et l'enseignant, la tête haute, fière, non, vous ne m'apprendrez pas quelque chose vous autre. Je ne suis pas une idiote et sa ne sera pas facile pour vous parce que, j'ai pas une tête de mule, mais presque! Je les regardai. C'était quoi ce sourire de la directrice, un sourire comme... trop mignon... Il y a un truc entre eux ? Pourquoi que si la réponse est oui, sa ne m'étonne pas du tout! Bon, restons sage et écoutons-le.

C'est tout ?

- Pardonnez-moi Monsieur Weismann, mais pouvez-vous m'apprendre quelque chose que j'ignore ? C'est que disons, il me semble bien évident que c'est une fête importante, pour souligner l'amour... Mais... Vous n'avez pas mieux, je veux dire que je sais déjà ça, je n'ai pas besoin de quelqu'un pour me le rappeler... J'ai tout simplement personne avec qui partager cette fête.. Et disons que j'en suis pas triste... C'est une fête beaucoup trop commercial à mon goût... Et nous n'avons pas besoin d'une fête pour souligner l'amour... Enfin... Si vous n'avez rien de mieux à me dire, je peux partir alors ? Je dis cette dernière phrase en m'adressant à la directrice.
Revenir en haut Aller en bas
Li Lin Yao
Directrice énigmatique de la Charm University
avatar

Mon activité RP : 1
Messages : 85
Date d'inscription : 29/05/2012

Some details...
Étudiant en :
Emploi: Directrice de la Charm University
Statut : Libertine toujours amoureuse du père de sa fille

MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Mar 19 Fév - 2:38

Je sais que je n’arrête pas de répéter que je suis la directrice d’une université, mais c’est en partie parce que je me le demande parfois. Les étudiants agissent parfois comme de vrais bébés ou des enfants gâtés. Parce qu’ils sont différents, ils se croient permis de se révolter pour un «oui» ou pour un «non». Ils n’ont pas l’air d’avoir tous compris que si j’ai accédé à ce poste c’est parce que je ne suis pas complètement idiote et que je ne me laisse pas impressionner par quelques flammes. Ils peuvent bien croire que j’occupe cette place grâce à mes relations hauts placées ou bien parce que j’ai couché avec les bonnes personnes, quoique cela revienne au même, mais ce n’est pas le cas. Étonnant, non? Moi qui suis reconnu pour mes nombreuses aventures! C’est justement ça l’affaire, mes aventures que je chéris tant me servent en même temps de couverture, tout comme ce titre de directrice. Je fais bien plus que cela pour l’île, mais tout le monde n’a pas à le savoir pour autant. Pourquoi je déballe tout cela? Parce que les réactions gamines de vierge sainte-nitouche effarouchée, oui, oui, tout cela en même temps, de l’étudiante en face de moi m’irrite un peu. Je vois bien qu’elle fait des efforts pour rester polie et j’en fais donc tout autant pour garder mon calme. Dans les apparences, son indignation n’est pas si flagrante, mais dans sa tête! Elle est fâchée la petite minette! Elle est presque prête à griffer, le dos rond à me cracher au visage de me mêler de mes affaires. Je n’en avais pas fait part avant, parce que j’essayais de faire abstraction du fait que je puisse lire ses pensées agressives pour justement, ne pas partager son humeur. Hélas, c’est un peu difficile quand à chaque phrase que je dis, je vois dans sa petite tête son mécontentement!

Non, ce ne sont pas de mes affaires, je le sais, je le lui accorde. Mais à son âge, elle ne devrait plus autant s’indigner pour une question d’amour! Sa peur ne devrait pas la guider aveuglément toute sa vie comme ça! Qui plus est, je ne m’intéresse pas vraiment à sa vie amoureuse sur le plan personnel. Certes, je ne souhaite que le bonheur à mes étudiants et espère arriver à les mener sur le chemin d’une vie heureuse, mais je ne peux pas leur prendre la main et les y tirer de force! Non, dans le cas de Leah, je m’intéresse plutôt à elle du point de vue artistique. Elle est une de nos nombreux artistes et elle a plus de talents qu’elle ne s’en accorde. Elle a déjà la passion de l’art, il ne manque que cette petite flamme pour faire exploser sa créativité, sa muse. Dans son cas, ce serait plutôt son muse, mais ça sonne mal à l’oreille je trouve. L’amour est souvent une énorme source d’inspiration pour les artistes et donna plus d’un chef-d’œuvre intemporel. Ça m’irrite donc qu’elle joue les petites filles en ne voulant pas comprendre cela et restant bloquer sur le mot amour. Certes, il fait peur ce mot, mais il ne faut pas rester toute sa vie à bouder devant sa porte! Il faut entrer pour voir ce que c’est, comment c’est, en sentir les douceurs et, malheureusement, parfois, les malheurs. L’amour est un sentiment qui pourtant englobe une gamme d’émotions. Ces émotions peuvent être vécues sans l’amour, c’est vrai, mais l’intensité est loin d’être la même!

Parlant de porte, ce n’est pas à la porte de l’amour que l’on frappa, mais à la mienne. Je m’excusai auprès de cette demoiselle qui commençait à m’irriter, même si je le cachais nettement mieux qu’elle. C’est ça quand même la rencontre de deux êtres têtus… Ça m’énerve les fortes têtes u_u N’ai-je pas assez de la mienne? Ou de celle de Yuh Joon et de Yung Jae >_> Enfin, bref, peu importe. Je ne laisserai pas une petite étudiante se prendre pour la reine du monde dans mon royaume! Je la laissai quelques minutes pour aller ouvrir la porte. Qui trouvai-je? Le fou du roi, en l’occurrence, de la reine, moi. Je devrais vraiment penser à faire quelques petits changements de plus chez moi, parce que je pardonne toujours trop facilement aux sourires craquants. C’est vrai! J’ai créé les êtres parfaits, je me suis fait à moi-même quelques petites mutations génétiques dont la moitié ne sont pas connues, mais… je me fais toujours avoir aussi facilement. Ou du moins, c’est l’impression que j’aime donner ;D Je me radoucis en le voyant, sa petite bouille était plutôt comique, lui donnant des allures d’enfant mignon. Il croyait vraiment que je voulais les post-it? Ça paraît qu’il ne travaille pas ici depuis longtemps! Ce qu’il dit ne fit qu’en rajouter une couche. Reste-t-il quelque chose d’impossible à accomplir sur cette île? Si ce n’est ressusciter un mort, parce que je crois que c’est interdit? Les morts ne reviennent jamais à la vie de la même manière, ils ne sont que l’ombre d’eux-mêmes je crois et c’est plutôt épeurant à voir. Je le sais, j’ai fait des recherches là-dessus, je devrais d’ailleurs les continuer… Ça et le fait que les sourires me font oublier de lire dans les pensées, je ne portai pas d’attentions à ce qui se passait dans sa tête, de toutes manières, je pouvais m’en douter. Je revins à notre tigresse, lui présentant son professeur et invitai ce dernier à ce joindre à la conversation. Je ne faisais nullement cela pour la gêner ou l’irriter, elle allait bien finir par le comprendre. Probablement pas, mais elle n’aurait pas le choix si elle voulait sortir d’ici. Je ne la laisserais quand même pas s’en aller en sachant qu’elle n’a rien compris, ce n’est pas ça mon travail…

J’écoutai le discours de Nicolas qui s’avéra… décevant. Ce n’est pas parce qu’on est mignon qu’on peut lancer un discours moyen et espérer s’en tirer. On parle ici de ma fête favorite et aussi… de la fête qui tombe sur le jour de mon anniversaire! C’est important ce jour de l’année è_é! Leah a bien du regarder au moins un film d’amour dans sa vie qui parle de la Saint-Valentin, Nicolas n’a rien dit qui n’y figure pas. Je suis désolée mon cher, mais si vous tenez à avoir accès à quelque chose que beaucoup de couples font à cette date de l’année, comme à bien d’autres, il faut plus m’aider que ça… et moins banaliser ma fête quoi -_- On parle ici d’amour, pas de baratinage! Personne ne comprend donc l’importance que ça a? En tout cas, pas les deux personnes qui sont avec moi dans ce bureau, dont l’un est sensé être un enseignant. Je sais que ce n’est pas une notion enseignée ou obligatoire pour obtenir son diplôme, mais quand même… Dire que c’est moi qui l’ai engagé, je devrai vraiment me faire ces améliorations scientifiques bientôt… Leah était de mon avis et en profita pour essayer de s’échapper comme si ce serait aussi facile u_u

-« Je n’ai rien de mieux à faire et toi non plus. » Répondis-je, légèrement irritée par son comportement. « Écoute, tu n’as plus 20 ans, les je-me-la-joue-gamine-effarouchée, ce n’est plus mignon à ton âge. Ton professeur de mathématiques te laissait peut-être partir sans que tu ne comprennes quand tu étais au secondaire, mais ici on ne fait pas ça. On se soucie des élèves ici, donc tu peux prendre ton orgueil, le plier et le mettre dans une petite boîte 2 minutes. Je ne te demande pas d’aller te trouver un copain demain, je te demande simplement d’essayer de t’ouvrir un peu, ta personne, pas tes cuisses. Si je fais ça, c’est parce que tu as beaucoup de talents et que je me doute qu’il y en a encore plus qui sommeille en toi. J’essaie simplement d’avoir une conversation d’adulte ici. » Dis-je sur un ton légèrement sec, contrastant avec mon attitude d’avant. « C’est possible? » Lui demandai-je, en me calmant et retrouvant mon sourire.

Je me retournai vers Nicolas, mon sourire aux lèvres, ayant retrouvé ma bonne humeur. C’est presque effrayant comment je peux passer de l’un à l’autre comme ça…

-« Nicolas, la prochaine fois, jouer la personnelle… Ça sonnait trop comme une publicité de chocolats bons marchés u_u En plus, le 14 février, c’est mon anniversaire. Vous avez transformé ma fête en publicité nulle ;__; ! » Le réprimai-je, déçue et un peu blessée de voir ma fête si malmenée!


*______________________________________________*
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   Jeu 14 Mar - 4:03

Mission has failed. Je n'ai apparemment pas réussi à faire passer un bon message à la « jeune » fille. Lin Yao était bien d'accord avec elle. Devant la mine effarouchée de Leah et la sourire massacrant de la directrice, j'eu presque envie de me faire tout petit et d'aller me cacher dans un coin en suçant mon pouce. Presque.
-« Restez donc Mademoiselle, personne ne mord. Pas encore du moins. »
Quoique je pourrai devenir invisible aussi… hum… je garde cette option en tête pour pouvoir me cacher. Mais je suis un « respectable » professeur et je me dois de garder un minimum de dignité. Je ne dois pas perdre le peu d'autorité que je pourrai avoir pour cette... jolie étudiante, bien que je crois avoir déjà réussi à me planter. Bien évidemment ça m'arrangerait bien qu'elle s'éloigne un peu... je pourrai « m'occuper » de Lin Yao héhéhé (Note pour moi-même : Je mets beaucoup trop de guillemets dans mes pensées). Bien que en ayant perdu la face comme ça je doute que quelque chose d’intéressant arrive bientôt.

Je devrai essayer de me sauver en faisant une tentative de beau discours sur l'amour et la Saint-Valentin. Il faut dire que cette fête n’a jamais été vraiment qu’une excuse pour essayer de trouver une Valentine chez qui je pouvais passer la nuit… Même si il n’en a pas toujours été ainsi. Avant d’avoir mangé le fruit interdit (littéralement) je pense que je voyais la Saint-Valentin comme n’importe quelle journée… peut-être que c’est comme ça que le ressent Leah. J’imagine que pour qu’elles comprennent quoique ce soit d’utile sur la Saint-Valentin, il faudrait d’abord qu’elle sache ce que c’est… l’amour… Je ne pense pas être le mieux placé pour expliquer ce concept puisque cela ne m’est tout simplement pas arrivé. Bien que j’ai déjà… eu une certaine attirance pour quelques plantureuses jeunes femmes, je ne pense pas que l’ont puisse appeler ça «l’Amour» avec un grand A.

- « Excuse moi Lin Yao, mon but n’étais évidement pas de minimiser l’importance de l’évènement et je ne voulais pour rien au monde la rendre nulle »Dis-je en inclinant légèrement la tête et en baissant les yeux. Après un petit soupire de découragement, je me lance.
-« J’ai cru donc comprendre que tu savais ce qu’étais la Saint-Valentin, par contre, je ne pense pas que tu ai encore expérimenté le fait d’aimer et d’être aimé.»Je me mis à faire des demi-cercle en déclarant le fameux mot et en pesant bien mes mots : « L’Amour… ça commence sans qu’on le sache, une étincelle, une flamme inexplicable qui allume en toi sans être forcément un coup de foudre dès la première fois. On peut tenter de l’expliquer en disant qu’ils ont des intérêts communs et blablabla mais alors tout le monde seraient amoureux de tout leurs amis. » Bien sur ne pas mentionner qu'un certain groupe d'ami n'entre pas dans la même catégorie. « C’est la complicité, la synergie de deux être qui forme le sentiment d’amour et tout les autres besoins et états qui gravitent autour de ce sentiment. Moi quand j’aime quelqu’un mon autre moitié me manque même après 10 minutes. J’ai le sentiment d’avoir besoin de cette autre personne pour fonctionner dans la vie. » J'ai presque eu une larme au yeux en repensant à mes... partenaires... «.Pour en revenir à la Saint-Valentin, c’est d’après moi, une belle occasion de pouvoir aller chercher le regard des autres personnes. Tout le monde à le cœur plus ouvert cette journée la, même si certains tentent de faire croire le contraire. C’est tout simplement la meilleure occasion d’aller chercher cette étincelle inexplicable chez quelqu’un d’autre.» En espérant que Lin Yao pardonne ma maladresse passagère (j'espère aussi qu'elle sois passagère).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'amour pour les artistes? [PV Leah & Nicolas]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charm University :: RPs-
Sauter vers: